Le guide de votre bien-être à domicile

Phytothérapie

La phytothérapie en pratique

romarin

© lfstewart - Fotolia.com

En phytothérapie, les plantes se déclinent sous plusieurs formes : tisanes, gélules, capsules, poudre, teinture mère... Zoom sur ces différentes manières de profiter des bienfaits thérapeutiques offerts par Dame Nature.
  1. Tisanes : infusions et décoctions
  2. Des plantes en poudre
  3. Les teintures mères

Tisanes : infusions et décoctions

Qui ne s'est jamais préparé une tisane de menthe fraîche pour aider à la digestion d'un repas un peu lourd ? Et bien sachez que de nombreuses plantes peuvent être consommées en tisane pour répondre aux maux du quotidien. La tisane de romarin est connue pour améliorer les fonctions digestives, celle de thym pour drainer le foie et soigner les infections respiratoires. La tisane de sauge pourrait aider à atténuer les troubles liés à la ménopause et aux symptômes menstruels ; celle de camomille favoriserait le retour au calme et l'endormissement... Attention, pour obtenir tous les bienfaits d'une plantes, certaines tisanes doivent être préparées par décoction, d'autre par infusion. L'infusion consiste à verser de l'eau chaude sur le végétal puis à laisser infuser 5 à 10 minutes. La décoction consiste quant à elle à plonger la plante dans de l'eau froide et à faire bouillir le tout plusieurs minutes. Renseignez-vous sur le mode de plus adapté à chaque plante (ou partie de plante) afin d'en tirer tous les bénéfices.

Des plantes en poudre

Dans les grandes surfaces, à la la pharmacie ou chez l'herboriste, on trouve bon nombre de plantes vendues sous forme de poudre. Elles sont le plus souvent utilisées en gélules ou capsules mais peuvent également être diluées dans un liquide ou mélangées avec de la nourriture. Les gélules ou capsules sont généralement choisies pour leur aspect pratique ; il est en effet plus facile d'emporter une boite de gélules avec soi que de se préparer une tisane de sauge trois fois par jour sur son lieu de travail. Spécialisé en phytothérapie, le laboratoire Arkopharma propose de nombreuses plantes en gélules : du fenouil pour faciliter la digestion, de la carotte pour améliorer l'éclat de la peau, de l'acérola pour retrouver la forme, ou encore du pissenlit qui aide à purifier l'organisme. Comme tout traitement de phytothérapie, ces plantes en poudre ne doivent pas se substituer à une alimentation équilibrée et, sauf avis contraire de votre médecin, doivent être prises en cure et non pas toute l'année.

Les teintures mères

Une teinture mère est obtenue par une longue macération de plantes fraîches ou sèches dans une solution hydro-alcoolique. Ces préparations sont généralement prescrites par des homéopathes qui recommandent d'en prendre quelques gouttes diluées dans un verre d'eau. Teinture mère de valériane pour favoriser l'endormissement, teinture mère de vigne rouge pour lutter contre l'effet "jambes lourdes", teinture mère de cassis pour préserver la souplesse des articulations... Chacun trouvera la plante adaptée à son problème. Les teintures mères sont trouvables en pharmacie ou en herboristerie. Mais pour les adeptes du fait maison, sachez qu'il est possible de préparer soi-même sa potion aux plantes. Pour cela il vous faudra respecter des règles strictes en matière de dosage et un temps de macération de trois semaines minimum.