Le guide de votre bien-être à domicile

Phytothérapie

La phytothérapie au quotidien

romarin

© lfstewart - Fotolia.com

Capable de résoudre de nombreux maux du quotidien, la phytothérapie s'est faite une place de choix dans la pharmacie familiale. Elle est notamment très appréciée dans le traitement des troubles liés à l'âge.
  1. Phytothérapie et ménopause
  2. Phytothérapie et minceur
  3. Phytothérapie et arthrose

Phytothérapie et ménopause

Les traitements hormonaux ne sont pas les seuls à pouvoir apporter une aide aux femmes ménopausées. L'aubépine et le gattilier (souvent utilisé pour atténuer les symptômes menstruels), pourraient aider à atténuer les troubles de la ménopause. De même, le millepertuis serait en mesure d'atténuer les symptômes psychologiques (irritabilité, dépression, anxiété...) mais aussi certains troubles physiques comme les bouffées de chaleur et les palpitations). Les laboratoires pharmaceutiques sont nombreux à proposer des compléments alimentaires spécifiques à ce type de problèmes. Parmi eux le laboratoire Arkopharma, spécialisé en phytothérapie qui a créé plusieurs compléments à base d'extrait de soja mais également des gélules d'extraits de trèfle rouge, censées aider les femmes à préserver leur équilibre.

Phytothérapie et minceur

Qu'on se le dise, il ne suffit pas d'avaler quelques gélules à base de plantes pour perdre ses kilos superflus. Néanmoins, certaines plantes peuvent devenir un véritable allié dans le cadre d'un programme minceur. Parmi elles, l'orthosiphon, reconnue pour ses propriétés drainantes, le guarana qui aiderait à brûler les graisses grâce à sa forte teneur en caféine, ou encore le konjac et le fucus, auxquels on attribue des propriétés "coupe-faim". Attention, ces compléments alimentaires de phytothérapie ne doivent pas êtres pris simultanément et doivent être consommés dans le cadre d'un régime alimentaire sain et équilibré. Pour être sûr de faire le bon choix, demandez conseil à votre médecin.

Phytothérapie et arthrose

L'arthrose est une dégénérescence du cartilage qui survient le plus souvent après 50 ans. Généralement un peu de sport est conseillé pour soulager la douleur et prévenir son aggravation. Mais il existe également pour cela d'autres méthodes comme le recours à la phytothérapie. De l'arnica, sous forme de gel appliqué sur l'articulation concernée, pourra apporter un soulagement de la douleur. D'autres plantes moins connues comme l'harpagophytum ou l'églantier, que l'on trouve chez l'herboriste sous forme de gélules, apporteront également de réels bienfaits dans le cas de douleurs articulaires. Alors, avant de vous tourner vers la médecine conventionnelle, n'hésitez pas à tester les médecines douces telles que la phytothérapie afin de profiter des avantages que nous offre la nature.

Phytothérapie et maux de l'hiver

Avec l'âge, on est souvent plus vulnérable face à la maladie et aux virus saisonniers. Alors quand arrive l'hiver, il est important de renforcer son système immunitaire afin de mieux contrer les attaques de microbes. Pour cela, vous pouvez par exemple faire une cure de ginseng, bien connu pour ses propriétés tonifiantes. Vous pouvez également diffuser de l'huile essentielle d'eucalyptus radié dans votre intérieur afin d'en assainir l'air. Enfin, pour éviter une affections des voies respiratoire, choisissez de consommer de la propolis. Cette résine végétale fabriquée par les abeilles à partir de végétaux, vous aidera, grâce à ses propriétés antibactériennes et immunostimulantes, à traverser l'hiver sereinement.